La croix gammée

(D’un correspondant en Autriche)

Une croix gammée orne l’entrée du temple Lakshmi Marayan à New Delhi en l’Indonésie. Comment cela est-il possible quand on sait que la construction de ce temple a commencé en 1933, et a pris près de 6 ans ? C’est à dire avant la popularisation de ce motif nazi

Celui-ci figure aussi sur les poids des Ashantis, peuple africain, et sur les chaînes magiques des Indiens nord-américains. On le remarque également sur une représentation des empreintes des pas de Bouddha. Hitler en fit l’emblème du Troisième Reich. Nous parlons de la croix gammée ou le svastika.
Ce terme sanscrit, qui signifie “de bon augure”, dérive du mot svasti (salut).

Où Hitler l’a-t-il vue pour la première fois ?

Dans son livre Mein Kampf, Hitler dit qu’il présenta le drapeau à croix gammée au public pour la première fois en été 1920. Lui et ses intimes s’enthousiasmèrent pour ce nouveau drapeau orné d’un symbole ancien. Il écrivit :

Il a eu l’effet d’une bombe.

Adolf Hitler

Adolf Hitler.

Swastika Nazi

Swastika Nazi.

Ce fut pendant son enfance, près de l’abbaye bénédictine de Lambach, qu’il a fait connaissance avec ce symbole. Il fut enfant de chœur dans cette abbaye et y habita même au cours de l’hiver 1897-1898. La date de 1860 et une croix gammée sont sculptées sur le mur au-dessus d’une grotte dans la cour.

Ce symbole a-t-il fait impression ?

Les opinions à ce sujet sont divergentes. Cependant, dans l’ouvrage « Le pays et l’époque de la jeunesse d’Adolf Hitler », on peut lire ce qui suit concernant l’abbaye de Lambach.

Ce fut ici que Hitler vit pour la première fois une croix gammée. (…) Il se peut que plus tard il ait été poussé par des mobiles tout à fait différents à adopter cet emblème. Mais on ne peut nier qu’il ait passé une partie de son enfance sous le signe de la croix gammée. — Pages 14 à 16.
Dans son ouvrage « Oberdonau, Le haut Danube, patrie du Führer », Robert Lenk écrit.

Adolf Hitler, a vu le symbole angulaire du disque solaire pour la première fois sur l’écu ornant la voûte de Lambach.(Page 12).

Dans le même livre, l’auteur nomme six églises rurales de la région très catholique de Mühlviertel, en Haute-Autriche. Elles portent toutes le symbole de la croix gammée. — Page 42.

En outre, les armes de l’abbé Theoderich Hagn portent “une croix gammée or aux branches coudées à angle droit…

Armes de l'abbé Theoderich Hagn

Armes de l’abbé Theoderich Hagn – Croix gammée.

Beaucoup de personnes trouveront peut-être étrange le fait que cet emblème hitlérien ait souvent un cadre religieux. La signification de ce symbole est religieuse plutôt que politique. C’est ce qui ressortira de plus en plus nettement à mesure que nous retracerons l’histoire de la croix gammée.

Les églises de la chrétienté et la croix gammée

Dans la basilique de la Nativité à Bethléem, les dessins de la mosaïque de pavement comprennent la croix gammée. Dans son ouvrage Vom Hakenkreuz (Concernant la croix gammée), Joerg Lechler reproduit beaucoup de représentations de ces croix qui ornent les églises de la chrétienté.

Ce livre contient entre autres images celle d’une “nappe de carême” de Heiligengrabe, en Allemagne. Le vêtement du Christ représenté dans cette image est couvert de croix gammées.

Cette croix figure aussi sur la nappe d’autel de l’église Sainte-Marie-des-Champs de Soest, également en Allemagne. Elle orne la statue en bronze de l’évêque Bocholt de Lübeck, et plusieurs pièces de monnaie médiévales des diocèses catholiques de Mayence, de Halberstadt et de l’évêque Heinrich d’Erfurt (1140 à 1150).
Dans un tableau d’une église de Dalby (en Suède méridionale), l’agneau qui représente Jésus-Christ porte une croix gammée au lieu de la croix classique. La cloche de l’église d’Utterslev (Danemark) est ornée aussi de cette croix.

Croix gammée dans la Cathédrale Notre Dame à amiens

Le Svastika (croix gammée) dans le dallage de la cathédrale d’Amiens.

On peut se demander toutefois à qui les églises de la chrétienté ont emprunté ce symbole. Nous ne nous étonnerons pas d’apprendre que la croix gammée, comme beaucoup d’autres symboles religieux, a une origine païenne.

Les premiers chrétiens

D’ailleurs, les premiers chrétiens refusaient de se servir de tels symboles, comme en témoigne la citation suivante :

Quant à la question des croix : nous ne les adorons, ni ne les désirons. Mais peut-être que vous qui consacrez des dieux de bois, vous adorez les croix de bois comme des parties de vos dieux. Vos enseignes, d’ailleurs, vos étendards, les bannières de vos armées ne sont-elles autre chose que des croix dorées et ornées ? Les trophées que vous élevez, quand vous êtes victorieux représentent non seulement une simple croix, mais même un homme fixé à cette croix. —Minucius Felix.

La croix gammée n’a donc pas son origine dans le christianisme primitif, mais dans les religions païennes. Voyons quelle était la signification de cet emblème ancien.

Symbole de la fécondité et de la vie

Dans la région du bas Danube (l’ancienne Dacie ou Roumanie actuelle), on a découvert des vases de terre cuite ornés de croix gammées.

Le même symbole figure sur des objets mis au jour lors des fouilles de Troie, ancienne ville d’Asie Mineure.
À l’époque où la croix gammée a fait son apparition à Troie et en Dacie, les figurines utilisées dans le culte de la fécondité commençaient à être d’usage courant. Très souvent, elles sont presque identiques à celles du Moyen-Orient. La croix gammée est située sur le corps des figurines féminines de Troie de façon à indiquer qu’il s’agit d’un symbole de la fécondité et de la vie.

La croix gammée figure également sur des bijoux en or trouvés dans la nécropole de Mycènes, en Grèce, ainsi que sur des pièces de monnaie. Le motif d’un vase athénien représentant un enterrement comporte trois croix gammées situées au-dessus du cheval qui tire le corbillard. Des statuettes de déesses de la fécondité découvertes dans certains tombeaux portent ce symbole sur la gorge et la poitrine. La “maîtresse de la vie” (connue plus tard sous le nom d’Artémis) représentée sur un sarcophage, est entourée de croix gammées. Cet emblème était associé également au lotus et il ornait le vêtement d’Aphrodite, déesse grecque de l’amour appelée Vénus par les Romains. Par conséquent, à Troie et dans la région égéenne, la croix gammée est le symbole de la fécondité et de la vie.

Symbole de sagesse et d’amour au Japon

Dans la culture japonaise, la signification est différente. Il s’agit d’un « manji » bouddhiste, appelé svastika dans d’autres pays, qui symbolise la sagesse et l’énergie, ou encore l’amour et la compassion, selon le sens de rotation. Il peut aussi être utilisé pour noter le nombre 10 000 et, au Moyen-Age, de nombreux clans l’utilisaient dans leur blason familial.

C’est pourquoi certains Japonais ne sont pas prêts à abandonner ce signe traditionnel. Pour Makoto Watanabe, expert en communication à l’université Hokkaido Bunkyo, il ne faut pas cautionner le manque de connaissances des Occidentaux sur le pays qu’ils visitent.

« Je pense que ce serait une bonne chose que les étrangers voient ce symbole et se demandent ce qu’il signifie et d’où il vient. Cela permettrait également de se débarrasser de certaines impressions négatives associées à ce symbole. »

Le lieu d’origine de la croix gammée

En 1931, on a publié les résultats des fouilles effectuées dans la vallée de l’Indus, fleuve de l’Asie méridionale. Les archéologues ont découvert à Mohenjo-Daro et à Harappa des vestiges d’une culture hautement développée qui date d’une époque antérieure à notre ère. Les sceaux mis au jour sont ornés de symboles de nature religieuse et entre autres de croix gammées. On pense que ces sceaux datent du troisième siècle avant notre ère.
Les propos de M. Gordon Childe, éminent archéologue, concernant les croix gammées trouvées dans la vallée de l’Indus, sont intéressants. Il dit :

“La croix gammée et les croix classiques qui figurent sur nombre de sceaux et de plaques, étaient des symboles magiques et religieux en Babylonie et en Élam à l’époque la plus reculée.” New Light on the Most Ancient East, pages 184 et 185.

Conclusion

La croix gammée est donc originaire de Mésopotamie. Les représentations de ce symbole découvertes à Samarra, au nord de Bagdad, sur le Tigre, et dans les niveaux les plus profonds des fouilles faites à Suse, indiquent qu’il s’agit d’un emblème fort ancien en Mésopotamie. Il remonte en effet à Babylone, qui fut un centre religieux de première importance dans l’antiquité.

Il est vrai qu’au vingtième siècle la croix gammée est devenue un emblème politique. Cependant, l’homme qui l’a adoptée comme tel a fait connaissance avec ce symbole grâce à l’Église dont il était membre. C’est cette Église qui a signé un concordat avec lui après son accession au pouvoir et qui, par l’intermédiaire de son clergé, a prié pour ses armées pendant la guerre.

EdN.