Informatique - ESIEE Paris

Informatique – ESIEE Paris.

Informatique

L’informatique est la science qui permet de traiter automatiquement et rationnellement les informations à l’aide d’un ordinateur. L’histoire de l’ordinateur provient du fait que l’homme a toujours cherché à améliorer sa façon de calculer. Pour limiter ses erreurs et pour pouvoir gagner du temps il n’a cessé de perfectionner ses moyens de calcul.

Le caractère fondateur de l’informatique vis-à-vis du numérique ne semblait pas aussi évident que par exemple, la biologie. Ses usages n’appairait pas aussi clairement que la médecine. Par conséquent, elle est restée dans une sorte de nébuleuse.

Définitions

Ce terme résulte de l’association du terme « information » au suffixe « -ique » signifiant « qui est propre à ». Comme adjectif, il s’applique à l’ensemble des traitements liés à l’emploi des ordinateurs et systèmes numériques. Comme substantif, il désigne les activités liées à la conception et à la mise en œuvre de ces machines. Des questions de télécommunications comme le traitement du signal ou la théorie de l’information s’y rattachent. Dans le vocabulaire universitaire américain, l’informatique (« computer science ») désigne surtout l’informatique théorique. C’est un ensemble de sciences formelles qui ont pour objet d’étude la notion d’information. Des procédés de traitement automatique de celle-ci, l’algorithmique en font partie également.

Les applications de l’informatique depuis les années 1950 forment la base du secteur d’activité des technologies de l’information. Ce secteur industriel et commercial est lié aux procédés (logiciel, architectures de systèmes). Mais aussi au matériel (électronique, télécommunication). Le secteur fournit également de nombreux services liés à l’utilisation de ses produits. En font partie le développement, la maintenance, l’enseignement, l’assistance, la surveillance et l’entretien.

Les balises HTML de base

Les balises HTML

Les balises HTML - Langage html

Le langage de programmation HTML.

Les balises HTML permettent le codage de la structure de vos pages et articles. Elles se présentent la plupart du temps sous cette forme :

<balise ouvrante>Texte </balise fermante>

La page HTML minimale :

<!DOCTYPE html>         
<html>              
     <head>              
          <title>Premier essai</title>              
     </head>              
     <body> Bonjour le monde.              
     </body>          
</html>

La définition de type de document

Il existe plusieurs versions du HTML.

  • HTML 4.01
  • XHTML 1.0
  • XHTML 1.1
  • HTML 5

La version actuelle est la version 5

Pour savoir si vous respectez bien les règles d’une certaine version, il faut dire la version que vous utilisez ! C’est à cela que sert la première ligne.

Le DOCTYPE

Cette première balise donc est la « déclaration de type de document » (appelée couramment doctype). Il est indispensable. Dans le cas présent (HTML5) il s’écrit (toujours) comme cela :

<!DOCTYPE html>

Sans un DOCTYPE, vous ne pourrez pas faire passer votre page par un validateur de code HTML.

Vous avez sûrement remarqué qu’il n’y a pas de / final. En effet, le DOCTYPE n’est pas une balise. Il a un statut bien particulier.

La balise <html>

Un document HTML est entièrement compris dans une balise <html>.

Même si le navigateur s’y attend, vous êtes poli et vous lui dites que vous commencez votre document HTML.

Puis tout aussi poliment, que vous le terminez.

Ainsi la balise <html> sera toujours la toute première après le DOCTYPE, et la balise </html> la toute dernière.

À l’intérieur on trouve deux parties principales : un en-tête et un corps, placé respectivement dans les balises <head> et <body>. L’en-tête est constitué de déclarations générales concernant la page HTML, destinées au navigateur, aux moteurs de recherche etc. Le corps contient le document lui-même : ce qui sera affiché par le navigateur dans la fenêtre de rendu. Cette partie ne contient aucun élément obligatoire.

La balise <head>

La balise <head> délimite l’en-tête de la page dont on vient de parler. On y trouve des informations qui ne seront pas affichées directement dans la zone de rendu du navigateur.

Par exemple :

  • Le titre de la page,
  • Un lien vers la feuille de style,
  • Une description et des mots clés,
  • Etc…

La balise <title>

L’en-tête contient un élément obligatoire : <title> qui indique le titre de la page. C’est le titre qui s’affiche ensuite en haut de la fenêtre du navigateur.

Essayez de mettre un titre pertinent et différent pour chaque page, qui permette d’identifier le site et la page en elle-même. Par exemple, « Sommaire » est un très mauvais choix. Quand votre page se retrouvera dans les favoris de quelqu’un, cette personne sera incapable de savoir de quelle page il s’agit rien qu’en regardant le nom. Préférez des choses du style « Accueil » ou « Mon site« .

La balise <body>

Tout le corps de notre document est dans la partie <body>. Elle comprend :

  • Le texte,
  • Les liens,
  • La référence des images
  • Et d’une manière générale, tout ce qu’un auteur peut vouloir mettre dans un document HTML.

Les commentaires

Les commentaires sont du texte écrit dans le code HTML qui n’est pas visible dans le rendu de la page. Ils jouent habituellement le rôle de notes pour expliquer ce qui a été fait dans la page, ou bien tout simplement pour indiquer des modifications à faire ultérieurement. Ils sont biens sûr facultatifs, mais ils peuvent vous être utiles !

Un commentaire commence par les caractères :

                       <!-- et se termine par les caractères -->

Pratiquement n’importe quelle chaîne de caractères peut être placée à l’intérieur d’un commentaire :

  • Du texte,
  • Des balises,
  • Mais pas une suite de deux traits d’union adjacents (–).

Les balises de structure

L’éditeur de WordPress ajoute des balises un peu n’importe comment. Certaines lignes de code écrite par WordPress sont parfois inutiles ou sont en double et mêmes parfois sont gênantes au gré des mises à jour. Que ces mises à jour soient faites par vous (quand vous corrigez ou quand vous transformez vos textes) ou par WorPress.

Les balises HTML - Logo WordPress

Logo WordPress.

Afin de commencer à apprendre les premières balises utiles en html, en voici quelques-unes qui devraient vous aider dans vos premiers pas. Voilà donc une petite liste de balises avec leurs effets. Que vous utilisiez le langage html directement ou que vous utilisiez WordPress pour construire votre site Web.

La balise <p>...</p>

Cette balise permet de définir un paragraphe. À la suite d’un paragraphe, retour à la ligne et saute une ligne.

Exemple :

<p> Mon premier paragraphe </p>
<p> Mon deuxième paragraphe </p>
ce qui donne :

Mon premier paragraphe

Mon deuxième paragraphe

La balise <br/>

Cette balise permet d’aller à la ligne. Elle n’est faite que d’une seule balise. On peut également utiliser le caractère de saut de ligne &nbsp

Exemple :

Mon texte<br/>
Ce qui donne :
Mon texte

Etc…

La balise <center> … </center>

Cette balise permet de centrer un texte horizontalement.

Exemple :

<center> La suite </center>
Ce qui donne :

La suite

La balise <strong> … </strong>

Cette balise permet d’afficher un texte en caractères gras

Exemple :

<strong> mon texte en gras </strong>

Ce qui donne :

Mon texte en gras

La balise <i> </i>

Cette balise permet de mettre le texte en italique

Exemple :

<i>Mon texte</i>

Ce qui donne :

Mon texte

La balise <u></u>

Cette balise permet de souligner un texte

Exemple :

<u> Mon texte souligné </u>

Ce qui donne :

Mon texte souligné

La balise <s></s>

Cette balise permet de barrer un text.

Exemple :

<s> Mon texte barré </s>

Ce qui donne :

Mon texte barré

La balise <q></q>

Cette balise permet de faire une citation courte entre guillemets.

Exemple :

<q> citation courte </q>

Ce qui donne :

« Citation courte »

La balise <blockquote></blockquote>

Cette balise donne une marge à gauche.

Exemple :

<blockquote> Citation longue avec marge à gauche</blockquote>

Ce qui donne :

Citation longue avec marge à gauche, Citation longue avec marge à gauche, Citation longue avec marge à gauche, Citation longue avec marge à gauche.

La balise<hr/>

Cette balise permet de tracer un trait de séparation

Exemple :

Mon texte<hr/>

Ce qui donne :

Mon texte

_____________________________________________________________

Les balises de titres <h…> </h…>

<h1>1er niveau</h1>

<h2>2ème niveau</h2>

<h3>3ème niveau</h3>

<h4>Etc…(jusqu’à 6)</h4>

Exemple :

          <h1>1er niveau</h1>

          <h2>2ème niveau</h2>

          <h3>3ème niveau</h3>

          <h4>4ème niveau</h4>

          <h5>5ème niveau</h5>

          <h6>6ème niveau</h6>

Ce qui donne :

1er niveau

2ème niveau

3ème niveau

4ème niveau

5ème niveau

6ème niveau

Les balises de puces

Puces non numérotées <ul> puis <li>… </li> et enfin </ul>

Exemple :
<ul>
début de la liste

       <li> Un élément de la liste </li>
       <li>un second élément de la liste</li>
      <li>un troisième élément de la liste</li>
      <li>etc…</li>

<ul/> fin de la liste
Ce qui donne :

  • Un élément de la liste
  • un second élément de la liste
  • un troisième élément de la liste
  • etc…

Puces numérotées <ul> puis <li>et </li> et enfin </ul>

Exemple :

<ol> début de la liste

       <li> Un élément de la liste </li>
      <li>Un second élément de la liste</li>
      <li>Un troisième élément de la liste</li>
      <li>etc…</li>

<ol/> fin de la liste
Ce qui donne :

  1. Un élément de la liste
  2. Un second élément de la liste
  3. Un troisième élément de la liste
  4. etc…

Voilà donc quelques balises de l’html5 (dernière version de html).

Vous pouvez insérer ces balises dans une page de code html mais vous pouvez également les utiliser dans la partie « texte » de l’éditeur WordPress.

Conseils

  • Aérez votre code :
    • Les retours à la ligne n’ont pas d’incidence sur le rendu (si ce n’est un espace). N’hésitez donc pas à revenir à la ligne régulièrement afin de structurer votre code.
    • Si vous mettez plusieurs espaces, cela est interprété comme un seul espace, on peut donc jouer sur la « mise en forme » du code pour se repérer, et par exemple mettre un ou plusieurs espace en début de ligne (cela s’appelle l’indentation). En général, quand un texte est entre une balise d’ouverture et une balise de fermeture, on décale les différentes lignes de 2 ou 3 espaces par rapport à ce qui précède.
  • Mettez des commentaires pour pouvoir vous repérer.
  • Utilisez un éditeur de texte avec :

    • gestion des indentations : il suffit d’appuyer sur la touche de tabulation pour créer un décalage, et le décalage est appliqué automatiquement aux lignes suivantes.
    • « coloration syntaxique » : les caractères spéciaux et balises sont reconnus et mis en couleur, ce qui facilite la lecture du code.

Voici par exemple un commentaire permettant de se repérer facilement (l’exemple suivant se trouverait au sein d’un code, donc notamment après les balises <DOCTYPE html><html> … <body> et avant le </body> <html> final).

          <!--******************** première partie ********************-->
          <h1> Première partie </h1>

Nous nous retrouverons dans un prochain article et nous poursuivrons l'examen des balises html5.

À bientôt !

EdN.

 

Changer le mot de passe WordPress

Mot de passe

Mot de passe et sécurité.

Changer le mot de passe WordPress

WordPress 4.8 – 01/07/2017.

Pour changer le mot de passe d’accès au tableau de bord de WordPress, il faut cliquer dans le menu Utilisateurs sur la gauche de ce même tableau de bord, à :

Tous les utilisateurs.

Puis cliquez sur Modifier de votre profil personnel ou cliquez sur Votre profil, vous arriverez dans la page :

Options personnelles.

Changer de mot de passe - Page Options personnelles

Page Options personnelles.

Vous descendez jusqu’au sous-titre Gestion de compte à hauteur de Nouveau mot de passe (en dessous), vous cliquez sur le bouton :

Générer un mot de passe.

Changer de mot de passe - Gestion de compte

Sous-titre  » Gestion de compte « .

Il vous en sera proposé un (ex : 8dFK&U)LZCpn4n2PC4mpeVn^).

Soit vous le gardez (bonjour la mémoire), soit vous l’effacez et vous écrivez un mot que vous avez dans la tête.

Puis vous vous rendez tout en bas Mettre à jour le profil et vous cliquez dessus (n’oubliez jamais cela).

Changer de mot de passe - Mettre à jour le profil

Cliquez sur le bouton  » Mettre à jour le profil « .

Et voilà, vous aurez changé de mot d’accès à votre panneau de configuration WordPress.

Important : tout cela ne vous servira à rien si vous l’oubliez ! Vous n’aurez plus accès à votre panneau de configuration WordPress. Donc, prenez vos précautions, choisissez un mot fort, semblable à la proposition qui vous a été faite mais surtout un mot dont vous vous souviendrez.

Les mots de passe ont toujours été la solution la plus simple pour un minimum de sécurité. Encore aujourd’hui, ces mots sont légion dans les logiciels. Pourtant, nous considérons qu’environ 30% de ces mots sont amenés à être découverts. Il faut donc les choisir avec soin pour minimiser les risques.

Orienter votre choix

Choisir un bon mot de passe n’est pas si évident que ça en a l’air. Il faut respecter quelques règles. Ne jamais…

  • Choisir un mot du langage courant. Des logiciels spéciaux de type dictionary cracking sont spécialisés dans ce domaine.
  • Prendre un mot qui est proche de vous. Votre prénom, le nom de jeune fille de votre femme, le nom du chien, des enfants, de votre hobby préféré…
  • Utiliser un mot inférieur ou égal à 8 lettres. Des logiciels spéciaux de type force brute existent, votre mot ne leur résistera pas longtemps.
  • L’écrire quelque part. La première chose que fait un pirate, est de fouiller dans vos affaires. Regarder dans votre agenda, sous l’écran, sous le clavier, dans votre poubelle. Ils rechercheront un fichier du type « mdp.txt » ou « password.txt » dans votre disque dur, etc…

Utilisez obligatoirement des chiffres, des lettres majuscules et minuscules et des caractère spéciaux. Dans les pays francophone, nous avons la chance d’utiliser des voyelles accentuées. Il ne faut pas hésiter à les utiliser dans les mots de passe, pour se prémunir d’attaquant non francophones (dont les lettres accentuées ne sont pas sur leur clavier).

EdN.