Logo Histoire

Logo Histoire.

Histoire

L’histoire est souvent écrit avec la première lettre majuscule. C’est l’étude et l’écriture des faits et des événements passés quelles que soient leur variété et leur complexité. L’histoire est également une science. On désigne aussi couramment sous le terme d’histoire (par synecdoque) le passé lui-même. C’est un récit écrit par lequel des hommes et des femmes s’efforcent de faire connaître les temps révolus. On les appelle des historiens et des historiennes. Ces tentatives sont censées être élaborées à partir de sources plutôt que guidées par la spéculation ou l’idéologie.

Au cours des siècles, les historiens ont façonné leurs méthodes ainsi que les champs d’intervention. Ils réévaluaient en permanence leurs sources, leur origine et leur exploitation. La discipline universitaire d’étude et écriture de l’histoire, y comprise la critique des méthodes, est l’historiographie. Elle s’appuie sur diverses sciences auxiliaires complétant selon les travaux menés la compétence générale de l’historien. C’est malgré tout une construction humaine, inévitablement inscrite dans son époque.

Étymologie

Le mot « histoire » vient du grec ancien historia, signifiant « enquête », « connaissance acquise par l’enquête ». Lui-même vient du terme ἵστωρ, hístōr signifiant « sagesse », « témoin » ou « juge ». Il a pour origine les Enquêtes (Ἱστορίαι / Historíai en grec) d’Hérodote. Littéralement, le mot ionien Historíai signifie « recherches, explorations ». Il dérive selon toute vraisemblance de la racine indo-européenne *wid- qui signifie voir, ou savoir pour avoir vu.

Le mot est introduit en français au début du XIIe siècle avec le sens de « relation des événements marquants d’une vie ou d’un règne ». Il prend aussi le sens général d’histoire (au sens de récit). Polysémie qu’il a conservé jusqu’à ce jour en français comme en allemand. C’est à partir du XIIIe siècle que le terme commence à recouvrir le sens de « récit historique ». Comme peut en témoigner l’usage qu’en fait Brunetto Latini dans son Livre dou Trésor,  On peut noter qu’au Moyen Âge, la forme ordinairement employée du mot était Estoire. Ce n’est qu’à partir de la Renaissance que l’on reviendra à la graphie antique.

Le mot connaît de nombreuses dérivations. L’année 1213 voit ainsi la première occurrence des termes d’historien et d’historiographe (emprunt au latin historiographus). Le verbe désuet Historier apparaissant au XIVe siècle, et l’adjectif historique survenant en 1447). Emprunt du latin Historicus, lui-même emprunt du grec historikos. Le diminutif historiette remonte à 1657 (premier emploi par Tallemant des Réaux dans le titre d’un de ses ouvrages). Le vocabulaire savant du XVIIIe et du XIXe siècle permet ensuite l’apparition d’un vocabulaire plus spécialisé. C’est ainsi que vont apparaitre les mots préhistoire (en 1872) et anhistorique.

Bonne lecture.

 

Barre de séparation - Roses

L’histoire des dinosaures

Des dinosaures

Plusieurs types de dinosaures.

Qu’est-il arrivé aux dinosaures ?

Il y a 252 millions d’années, 95 % des espèces marines et 70 % des espèces vivant sur les continents ont été exterminées. En cause un évènement dont la nature exacte fait encore débat. Celui-ci a mis fin au Permien et au Paléozoïque. Il a aussi fait débuter le Trias, période marquée par la montée en puissance des dinosaures.

Les plus anciens dinosaures connus par des fossiles sont des carnivores âgés de 225 à 230 millions d’années. Le dinosaure Eoraptor et Herrerasaurus fut découverts dans la formation d’Ischigualasto, en Argentine. Les dinosaures descendraient des archosaures. Un taxon qui a également donné naissance aux ptérosaures, aujourd’hui éteints, et aux crocodiles. Peu de choses sont connues sur ces terribles reptiles. La date de leur apparition pourrait remonter au Trias moyen, voici 235 à 245 millions d’années.

Une équipe internationale de paléontologues et géologues vient pourtant de faire progresser le débat sur cette question. Ils ont daté plus précisément la célèbre formation Chañares, en Argentine.
Lire la suite

Histoire

Histoire - Groupe monophyletique

Groupe monophylétique.

Histoire des humains ou la monophylie

Quelles sont les origines des humains ? Existe t-il une Histoire fiable nous donnant une explication claire. Nos croyances, en partie influencée par notre culture judéo-chrétienne nous disent que nous avons été créés. Les historiens nous disent que nous sommes le fruit d’une lente évolution. Que notre espèce est un groupe monophylétique. Sur quoi se basent-il ?

De nombreuses théories

La monophylie (ou plus rarement l’holophylie ou encore la monophylie stricte), du grec μόνος (monos) « seul » et φῦλον (phulon) « tribu », est la caractéristique d’un groupe qui contient l’espèce souche dont descendent tous ses membres. Un groupe monophylétique est appelé aussi un clade.

La monophylie au sens le plus popularisé et aujourd’hui majoritairement utilisé a été définie par Willi Hennig. Un groupe monophylétique désigne un ensemble de taxons partageant une synapomorphie. C’est-à-dire le groupe regroupant une espèce ancestrale unique ainsi que la totalité de ses descendants.

De nos jours, il y a impossibilité à trouver une Histoire fiable de l’homme. De nombreuses théories sont présentées. Elles rendent cohérentes les constatations des biologistes sur la faune et sur ses origines. Mais rien ne vient conforter ces théories.
Lire la suite

L’origine de la croix gammée !

Lakshmi Narayan - Temple-delhi Croix gammées sur la façade

Temple Delhi Lakshmi Narayan – Croix gammées sur la façade.

La croix gammée

(D’un correspondant en Autriche)

Une croix gammée orne l’entrée du temple Lakshmi Marayan à New Delhi en l’Indonésie. Comment cela est-il possible quand on sait que la construction de ce temple a commencé en 1933, et a pris près de 6 ans ? C’est à dire avant la popularisation de ce motif nazi

Celui-ci figure aussi sur les poids des Ashantis, peuple africain, et sur les chaînes magiques des Indiens nord-américains. On le remarque également sur une représentation des empreintes des pas de Bouddha. Hitler en fit l’emblème du Troisième Reich. Nous parlons de la croix gammée ou le svastika.
Ce terme sanscrit, qui signifie “de bon augure”, dérive du mot svasti (salut).

Où Hitler l’a-t-il vue pour la première fois ?

Dans son livre Mein Kampf, Hitler dit qu’il présenta le drapeau à croix gammée au public pour la première fois en été 1920. Lui et ses intimes s’enthousiasmèrent pour ce nouveau drapeau orné d’un symbole ancien. Il écrivit :

Il a eu l’effet d’une bombe.

Lire la suite