Écriture cunéiforme

Écriture cunéiforme.

L’écriture

L’écriture transporte d’un sens à l’autre la pensée. La parole communique la pensée de la bouche à l’oreille par le son. L’écriture saisit le son insaisissable au passage, le transforme en signes ou en lettres. Finalement elle communique ainsi la pensée de la main aux yeux.

Les hiéroglyphes

Le déchiffrement des hiéroglyphes égyptiens, que Champollion réalisa en 1822 après des siècles d’essais infructueux, a bouleversé la conception que l’Occident se faisait jusqu’alors de l’écriture. Non seulement ces figures pittoresques que l’on interprétait par tradition comme des symboles ou des copies réalistes se révélaient être des signes, mais on leur découvrait aussi une faculté qui semblait depuis toujours réservée en propre à l’alphabet, la transcription phonétique des mots. Le dessin d’une bouche pouvait se lire « bouche », mais il notait également le son r, le dessin d’une chouette le m, celui d’une caille le wJean-François Champollion dit Champollion le Jeune, né le à Figeac (Lot) et mort le à Paris. C’était un égyptologue français. passionné par l’Égypte. Premier à déchiffrer les hiéroglyphes, Champollion est considéré comme le père de l’égyptologie. Il disait de lui-même : « Je suis tout à l’Égypte, elle est tout pour moi ».

L’utilité de l’écriture

Lorsque les sociétés humaines ont émergé, le développement de l’écriture a été dicté par des exigences pragmatiques telles que l’échange d’informations, la tenue de comptes financiers, la codification des lois et l’enregistrement de l’historique. Vers le IVe millénaire avant notre ère, la complexité du commerce et de l’administration en Mésopotamie a dépassé la mémoire humaine et l’écriture est devenue un moyen plus fiable d’enregistrer et de présenter les transactions de manière permanente. En Égypte ancienne et en Amérique centrale , l’écriture peut avoir évolué à travers un calendrier et une nécessité politique pour l’enregistrement d’événements historiques et environnementaux.

L’écriture est un moyen de communication humaine qui représente le langage et les émotions avec des signes et des symboles. Dans la plupart des langues, l’écriture est un complément à la parole ou à la langue parlée . L’écriture n’est pas une langue, mais un outil permettant de faire lire les langues. Dans un système langagier, l’écriture repose sur plusieurs des mêmes structures que la parole, telles que le vocabulaire , la grammaire et la sémantique , auxquelles s’ajoute la dépendance d’un système de signes ou de symboles. Le résultat de l’écriture est appelé texte et le destinataire du texte est appelé lecteur . Les motivations pour écrire comprennent la publication , la narration , la correspondance, la tenue de dossiers et le journal . L’écriture a joué un rôle déterminant dans la préservation de l’ histoire , la préservation de la culture , la diffusion des connaissances par le biais des médias et la formation de systèmes juridiques.

Poésie Charlie Chaplin

Poésie Charlie Chaplin.

L’écriture artistique

L’écriture élevée à la position de réalisation artistique se partage en plusieurs domaines. Elle peut donner des romans, des livres, des synoptiques ou des récits. Et il y a le domaine particulier de la poésie. C’est l’art de créer des textes, dit poèmes, qui évoquent fortement des impressions, des émotions, etc…  Mais aussi l’ensemble des poèmes sert à exprimer quelque chose grâce :

  • Au rythme des mots (la « musique des mots ») ;
  • À des vers : alexandrins, etc. ; ou à la prose ;
  • Ou à l’harmonie des mots (combinaisons de sons, d’accents pour rendre un texte agréable à entendre) ;
  • Et même à des allitérations (répétitions d’une consonne), assonances (répétitions d’une voyelle), des rimes (répétitions d’un son en fin de vers)…
  • Puis à l’image des mots (représentations d’un objet, d’un être, d’un paysage, d’une idée par des figures de style) ;
  • Ou à des comparaisons ou des métaphores (modification du sens d’un mot pour exprimer une chose indirectement).

Caractéristiques de la poésie

La poésie a donc plusieurs caractéristiques :

  • texte court ;
  • art du langage ;
  • traduction de sentiments, d’émotions…
  • rimes ;
  • sonorités ;
  • figures de style.

Cependant, les poètes actuels n’utilisent souvent ni les rimes, ni les vers, ni une forme donnée comme un alexandrin ou un sonnet.

Vous pourrez trouver des poèmes sur ce site.