Dimanche 16 Aout 2015 – Le tabac

Brèves du Dimanche 16 août 2015

 

Bénéfices de l'arrêt du tabac

Bénéfices de l’arrêt du tabac.

BrèvesL’usage nocif du tabac

À propos de la nocivité du tabac, une enquête menée dernièrement en Amérique a révélé que les enfants qui respirent à la maison un air pollué par la fumée du tabac sont deux fois plus exposés aux affections respiratoires que ceux qui vivent dans un foyer où personne ne fume. Le médecin qui a mené cette enquête déclara que celle-ci a démontré que non seulement le fumeur ruine sa propre santé, mais qu’il met également en danger celle de ses enfants. Par ailleurs, huit cents pédiatres réunis à Strasbourg ont mis l’accent sur le rôle nocif du tabac chez la femme enceinte et ses conséquences redoutables sur le développement de l’enfant.

Arrêt Tabac

Arrêt du Tabac.

BrèvesLe nouveau rituel de la messe

Selon la congrégation romaine pour le culte divin, le nouveau rituel de la messe, a un but précis. Celui de rendre celle-ci plus intelligible aux fidèles et de les appeler à mieux y participer, en particulier les femmes. Il s’agit de la plus grande réforme liturgique depuis le concile de Trente. De nouvelles mélodies soutiendront les textes en langue vivante. Le vicariat de Rome a même pris la défense de la “messe des jeunes”. Radio-Vatican a diffusé une œuvre musicale chantée accompagnée de guitare et batterie, afin de montrer la place de la musique moderne dans la liturgie.

Cependant, protestant contre le nouveau rituel de la messe, les cardinaux Ottaviani et Bacci ont adressé une lettre au pape. Ils le supplient d’abroger la législation à ce sujet. Cette lettre dit entre autres que :

“ces nouveaux changements ne pourront que désorienter totalement les fidèles. La meilleure partie du clergé déjà en proie à une torturante crise de conscience. Cela à un moment où se multiplient les plus graves dangers contre la pureté de la foi et l’unité de l’Église”.

BrèvesL’alcoolisme, maladie sociale

Tel a été le thème du troisième Congrès national sur l’alcoolisme tenu à Versailles. Congrès qui a fait ressortir des faits notoires sur l’alcoolisme en France. On a souligné notamment que l’on compte dans ce pays quatre millions de “buveurs excessifs”. Un million et demi à deux million serait alcooliques. La sécurité routière tient l’alcool responsable de 40 pour cent des accidents de la circulation. Mais les magistrats reconnaissent le rôle important qu’il joue dans l’accroissement de la criminalité. On signale que 67% des cancers de la cavité buccale, du pharyngo-larynx et de l’œsophage surviennent chez des alcooliques.

La France est parmi les premiers pays du monde pour la mortalité par ces cancers. Il a également été souligné que, contrairement à ce qu’affirment certains, l’alcoolisme juvénile est en recrudescence depuis 1965. Beaucoup de jeunes commencent à boire pour lutter contre l’anxiété, leur sentiment d’échec et de solitude, leur frustration affective. Ils désirent se sentir mieux intégrés à la “bande”. Le Figaro Commente l’asservissement de nombreuses personnes à l’alcool et à la drogue. Il  déclare :

“Les jeunes, certains d’adultes, voire des vieillards, cherchent dans l’alcool ou la drogue un refuge ou une évasion. Ils n’ont pas trouvé (…) dans le monde où ils ont à vivre, les valeurs et les joies qui font le prix de la vie. À la mort de Dieu, succèdent infailliblement ‘les paradis artificiels’.”

BrèvesLa marijuana dans l’église

Si beaucoup de nos contemporains se détournent de la religion, c’est souvent à cause de l’attitude des ecclésiastiques eux-mêmes. Par exemple, Robert Cromey, pasteur épiscopalien, déclara, devant un tribunal américain :

« qu’à son avis la marijuana pourrait être l’un des sacrements au même titre que le pain et le vin du culte “chrétien ».

Il avoua que lui-même fume cette substance illégale. Il affirma croire que l’usage de la drogue était probablement derrière de nombreuses expériences religieuses consignées dans la Bible. Quoi d’étonnant que, devant de tels propos, de nombreuses personnes abandonnent les églises ?