La science – De la Renaissance à l’ère moderne

La science sort du moyen âge

 

La science - L'homme de vitruve par Leonard de Vinci

L’homme de Vitruve par Léonard de Vinci.

Renaissance et « science classique »

La Renaissance de la science est une période qui se situe en Europe à la fin du Moyen Âge et au début des Temps modernes. Cette période permit à l’Europe de se lancer dans des expéditions maritimes d’envergure mondiale. Elles sont connues sous le nom de grandes découvertes. Lire la suite

Du Moyen Âge à la Renaissance

Sciences Humaines

Les Sciences Humaines.

Développement des sciences humaines

Science au Moyen Âge

Cette période du Moyen Âge s’apparente généralement à l’histoire européenne. Aux avancées technologiques et aux évolutions de la pensée scientifique du monde oriental. En premier lieu, celles de l’empire byzantin, qui hérite du savoir latin. Le monde arabo-musulman y puisera. La Chine connaitra des moments qui seront décisifs dans la constitution de la « science moderne ». Elle se fondra sur une méthodologie internationale et institutionnelle. La période du Moyen Âge s’étend ainsi de 512 à 1492. Elle connaît le développement sans précédent des techniques et des disciplines, en dépit d’une image obscurantiste, propagée par les manuels scolaires. Lire la suite

La science, la connaissance et la philosophie

Un livre très ancien

La science, la connaissance et la philosophie.

La science, la connaissance et la philosophie

Étymologie

La science est historiquement liée à la philosophie. Dominique Lecourt écrit ainsi qu’il existe

« un lien constitutif [unissant] aux sciences ce mode particulier de penser qu’est la philosophie. C’est bien en effet parce que quelques penseurs en Ionie dès le VIIe siècle av. J.-C. eurent l’idée que l’on pouvait expliquer les phénomènes naturels par des causes naturelles qu’ont été produites les premières connaissances scientifiques ».

Il explique ainsi que les premiers philosophes ont été amenés à faire de la science (sans que les deux soient confondues).

La science (latin scientia, « connaissance ») est « ce que l’on sait pour l’avoir appris, ce que l’on tient pour vrai au sens large, l’ensemble de connaissances, d’études d’une valeur universelle, caractérisées par un objet (domaine) et une méthode déterminés, et fondés sur des relations objectives vérifiables [sens restreint] ». Lire la suite

Le stress

Y-a-t-il un bon et un mauvais stress ?

 

Le bon stress nous fait grandir

Le bon stress nous fait grandir.

Un terme très à la mode

Le mot stress a été inventé par le docteur Hans Selye, au milieu du vingtième siècle. Appelé encore « syndrome d’adaptation » c’est l’ensemble des moyens physiologiques et psychologiques mis en œuvre par une personne pour s’adapter à un évènement donné, par exemple un « traumatisme ». 

Confronté à un stimulus ou à un danger quelconque l’organisme réagit par la mise en circulation d’hormones Corticosurrénales en particulier la noradrénaline. Ce système met en alertes les principales fonctions et permet ainsi une réaction rapide face au danger. Comme ce mécanisme aide la personne à faire front, on pourrait appeler cela « le bon stress » car il est salutaire pour l’individu en danger. Je dis bien « pour l’individu en danger« , donc si l’ampleur ou la durée de l’évènement stressant ne dépasse pas les capacités de réponse normales, les conséquences en seront positives. Lire la suite

La sédentarité en question

La sédentarité - Il faut bouger

Il faut bouger.

Non à la sédentarité, il faut marcher !

 

La sédentarité une mort lente

Pour limiter la sédentarité, il serait plus facile de réduire le temps passé assis que mettre les gens au sport. C’est ce qui ressort d’une étude publiée dans la revue médicale Health Psychology Review.

Il est aussi efficace d’éduquer la population quant aux bienfaits pour la santé de réduire le temps passé assis. Il faut ensuite les inciter à pratiquer une activité physique.

Les gens passent trop de temps assis et cette augmentation de la sédentarité inquiètent les pouvoirs publics. Pour garder la forme et préserver sa santé, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de faire 10 000 pas par jour. Lire la suite

Avoir la bougeotte est bon pour la santé

Gigoter est bon pour la santé

Gigoter est bon pour la santé

Avoir la bougeotte la journée

 

Avoir la bougeotte devant son ordinateur ou en avion serait bénéfique pour le débit sanguin et préviendrait des risques de maladie artérielle. Tout vaut mieux que la sédentarité.

Pour être en forme, il faut  pratiquer une activité physique ou un sport santé au moins trois fois dans la semaine. Vous pouvez aussi «muscler » votre esprit tout en bougeant en allant à pieds à votre club de cartes, scrabble, etc… La durée de chaque séance doit être au minimum d’une demi-heure, l’idéal serait d’approcher une heure au total par séance, comprenant échauffements, exercices physiques et récupération.

Pour doser et compter votre effort nous vous conseillons d’utiliser un simple podomètre afin d’atteindre l’objectif de réaliser 10 000 pas par jour.

Lire la suite